Subvercité recentre ses activités

Réuni-e-s en assemblée générale la fin de semaine dernière, les membres du Collectif Subvercité ont décidé de se recentrer sur l’éducation populaire après avoir fait un bilan des activités de la dernière année. Continuer la lecture

Un nouveau squat est né à Saint-Sauveur

squat2

Une dizaine de protestataires ont passé cette nuit au nouveau squat 485 Raoul-Jobin situé dans le quartier Saint-Sauveur. L’action fait suite à une manifestation du FRAPRU réclamant du logement social.

Les squatteurs et squatteuses s’inspirent peut-être de l’exemple du squat du 920 de la Chevrotière. En 2009, une semaine d’action du FRAPRU se conclu par l’occupation du bâtiment situé dans le faubourg Saint-Jean. Ne devant durer que quelques jours, l’occupation se prolonge plusieurs mois. Elle devient une sorte de centre social et culturel autogéré. Aujourd’hui, la Coopérative d’habitation l’Escalier s’y dresse comme un symbole de victoire.

Des ateliers sont prévus de 14h et 16h au squat Raoul-Jobin aujourd’hui.

Pour plus d’infos: Naissance d’un squat en Basse-Ville, Comité populaire Saint-Jean-Baptiste.

La lutte pour SABSA est un combat pour l’autonomie contre la bureaucratie

dg

La lutte pour la survie de la coop de solidarité SABSA ressemble à celle de David contre Goliath.

Continuer la lecture

Le C.L.I.T, une réponse au sexisme des rappeurs français

Nos vieux cousins français ne sont pas connus pour leur progressisme sur les questions féministes et pour leurs luttes contre le sexisme. En témoigne le rap français, qui est un lieu d’expression quasi libre du sexisme, de l’anti-féministe, de l’homophobie, de la lesbophobie, de la transphobie….

La palme du rappeur sexiste revient sans aucun doute à Orelsan, en voici quelques exemples : Continuer la lecture

Grand succès à la manif du 1er mai

1mai

500 personnes ont pris part à la manifestation de la Journée Internationale des Travailleuses et Travailleurs à l’invitation de la Coalition pour la justice sociale hier. Les groupes sociaux, syndicats et étudiants coalisés ont exigé l’arrêt des mesures d’austérité.