Monthly Archives: janvier 2016

Histoire des luttes contre l’oppression au Québec depuis le XIXe siècle

evacirce

Pour lutter contre le capitalisme vorace, des luttes syndicales, féministes et autochtones se mettent en mouvement. C’est le sujet de notre atelier proposant une synthèse des principaux combats des opprimé.es, exploité.es et dominé.es depuis le début du 19e siècle.

Continuer la lecture

Projet de loi 70 appauvrissant l’aide sociale: une manifestation demain

image003

Nous republions ce message du REPAC.

Le 27 janvier prochain débuteront les audiences publiques sur le projet de loi no.70 (PL70) modifiant l’aide sociale. La Coalition Objectif Dignité y sera! Manifestation nationale à Québec suivie d’un rassemblement devant l’Assemblée nationale. Rassemblement pour la manifestation, au Jardin Jeanne-D’Arc (Plaines d’Abraham) près de l’intersection Av. Wildrid-Laurier et Av. Taché).

Le PL70 veut imposer, aux personnes sans contrainte sévère à l’emploi qui font une première demande d’aide sociale, des mesures d’employabilité obligatoires assorties de pénalités financières. Le gouvernement doit plutôt miser sur des mesures volontaires, adaptées et accessibles pour permettre aux personnes d’accéder à un emploi, tout en valorisant les programmes de participation citoyenne.

La coalition Objectif dignité, formée d’une vingtaine d’associations et regroupements nationaux, revendique :

  • Que le MTESS retire le projet de loi no 70 visant à permettre une meilleure adéquation entre la formation et l’emploi ainsi qu’à favoriser l’intégration en emploi;
  • Que le MTESS renonce à mettre en place des mesures d’emploi obligatoires assorties de pénalités financières pour les personnes assistées sociales, et ce qu’elles soient nouvellement admises, ou non, au programme d’aide sociale;
  • Que le MTESS retire les coupes à l’aide sociale adoptées en 2013 et en 2015 et rehausse les enveloppes budgétaires de certains programmes d’insertion coupés dernièrement (tels que PAAS Action et Alternative jeunesse), tout en respectant leur orientation originale;
  • Que le MTESS bonifie les prestations d’aide sociale et de solidarité sociale pour tous et toutes.

ENSEMBLE, DISONS NON AU PL70!

Pour le transport, nous vous invitons à contacter vos groupes locaux membres du FCPASQ, du MÉPACQ, du Collectif pour un Québec sans pauvreté ou du FRAPRU.

L’événement Facebook.

Taxis: Uber prend de l’expansion, restons solidaires

nonauber

Après l’église de Scientologie, voilà qu’un autre fléau international multimilliardaire, Uber, ouvre un bureau à Saint-Roch. L’entreprise californienne a senti le terrain favorable: peut-être a-t-elle appréciée les tonitruants relationnistes bénévoles, les radios populistes, chantant ses louanges depuis des semaines. Ceux-ci adorent les hors-la-loi quand ils portent la cravate.

Les chauffeurs et chauffeuses de taxis étant en danger, seraient-on rendus au point d’entreprendre des actions plus musclées?

Continuer la lecture

Anne Hébert n’a pas eu de funérailles nationales

annehebert

Image: Mathilde Corbeil

Anne Hébert est une écrivaine, poétesse et scénariste québécoise.

Mme Hébert habitait le 1075, avenue du Parc, à Limoilou. Son épigraphe se lit comme suit:

Ici vécut Anne Hébert (1916-2000). Poète et romancière, lauréate de nombreux prix dont le Femina en 1982 pour Les fous de Bassan, le prix du Gouverneur général en 1992 pour L’enfant chargé de songes et le prix Gilles-Corbeil en 1993 pour l’ensemble de son œuvre.

Le masculinisme: contremouvement et conservatisme

melissa

Invitation à une conférence de Mélissa Blais, vendredi le 15 janvier, 19h à la Librairie St-Jean Baptiste.

Mélissa Blais est doctorante en sociologie et chargée de cours à l’Institut de recherches et d’études féministes (IREF) de l’UQAM. Elle a publié au Remue-ménage «J’haïs les féministes!»: Le 6 décembre 1989 et ses suites (2009) et codirigé Retour sur un attentat antiféministe (2010).

Continuer la lecture