Category Archives: extrême droite

L’islamophobie est utile

Je n’en veux à personne de vouloir plus d’amour. Mais j’aimerais qu’on cesse d’être naïf: On ne vaincra pas le racisme avec ça, comme font les Calinours.

Continuer la lecture

Pacahontas, une légende décoloniale?

Qui l’aurait cru? Pacahontas de Walt Disney est une histoire anti-coloniale, anti-raciste, féministe…………………. La preuve par l’image:

Vous pouvez retrouver sur la chaîne youtube de C’est ça l’histoire (https://www.youtube.com/channel/UC_J1ss7EHjh4T5YStWNvTJw) d’autres vérités surprenantes sur la réalité Disney comme:

  • le queer de notre-dame
  • l’émancipée des neiges

Québec emmerde le Front National

photo1

Des militantes et militants antifascistes et internationalistes de Québec ont perturbé ce matin le point de presse de Marine Le Pen, la présidente du parti d’extrême-droite français le Front National. Les protestataires tiennent à manifester leur rejet des idées haineuses et xénophobes de ce parti. Le point de presse a eu lieu à l’hôtel Marriott à Place d’Youville. 

Le groupe a scandé des slogans hostiles au Front national et déployé trois bannières.

L’IWW et Subvercité étaient présents.

Pour parler politique quand ça parle sport

59e4d

Lecteur.trices de subvercite.org, le sport t’ennuie et particulièrement cette mode du soccer ? Tu pourras désormais briller en société en t’affichant partisan.ane du Red Star 93 de Saint-Ouen.

Ce club mythique de la banlieue rouge de Paris joue cette année en ligue 2, la deuxième division française. Alors pourquoi prendrais-tu pour le Red Star 93, hormis pour son nom cool ?

La raison n’est pas que ce club a été fondé en 1897, ou bien encore qu’il ait gagné 5 coupes de France entre 1921 et 1942, mais parce que c’est un vrai club de gauche ! Continuer la lecture

Vers une invasion imminente du Texas !

chuck

Et par qui ? Ben, par les Etats-Unis ! Par qui d’autre ?

Tout commence au mois de mars, quand l’armée étasunienne annonce une série de manœuvres d’entraînement dans le sud des Etats-Unis du 15 juillet au 15 septembre. Dans le scénario de ces manœuvres, le Texas, l’Utah, ainsi que le sud de la Californie sont catalogués comme zones « hostiles ». L’annonce de cet entraînement déclenche un flot de rumeurs de la part des conspirationnistes, des ultra-conservateurs et des anti-Obama : l’Etat fédéral va en profiter pour imposer la loi martiale au Texas.

Continuer la lecture