Les groupes de défense collective des droits réveillent Hamad

compop

Des membres des groupes de défense collective des droits de la région se sont donné rendez-vous ce matin devant le ministère de l’Emploi et de la solidarité sociale pour réveiller le ministre Hamad.

Les organismes en défense collective des droits de plusieurs régions du Québec réclament l’augmentation de leur financement.

Signe de l’amplification des mesures liberticides visant à neutraliser toutes manifestations, même une simple distribution de tracts, la police était présente pour harceler les participantes et participants.

Pour joindre la campagne vous pouvez imprimer et faire signer la pétition et diffuser ce tract.

Pour appuyer le droit de manifester à Québec, signez la pétition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.