Commémorer l’Armistice de 1918 avec dignité, c’est en tirer des leçons

Mon arrière grand-père a participé à la Première Guerre mondiale. Pas pour défendre notre belle démocratie ni pour le glorieux castor canadien. Mais pour avoir un emploi comme chauffeur de train. Il a miraculeusement survécu à l’une des premières attaques chimiques. Si j’en crois la légende familiale, si une brave infirmière ne l’avait pas sortie d’un tas de cadavres, je ne pourrais pas raconter son histoire aujourd’hui.

Continuer la lecture

Marqués du triangle rose: Un appel à la vigilance face aux droits des personnes LGBT

Je viens de terminer la lecture de « Marqués du triangle rose« , un bouquin des éditions Septentrion sur la répression des homosexuels par les nazis dans les années 30. Il raconte la réalité des homosexuels et des lesbiennes de l’époque et offre des témoignages d’homosexuels l’ayant vécu. Le livre est bouleversant.

Continuer la lecture

SLAV, les anarchistes et la censure

Anastasie, 1874

S’il y a une chose que les anarchistes connaissent bien c’est la répression et la censure.

Continuer la lecture

Il n’y aura pas de tramway

L’annonce officielle concernant le tramway est demain mais je peux d’ores et déjà vous le dire: le projet n’aura pas lieu.

Continuer la lecture

« Décolonisation: L’indépendance nationale et ses idéologies » ce soir

Par Joseph Djossou.

Entraînés contre leur volonté dans la guerre contre le fascisme, les peuples d’Afrique en sont sortis avec la détermination d’en finir avec le colonialisme. Mais ils auront à mener une nouvelle bataille pour cela. Parce que ce qui est bon pour les Européens, la liberté, ne l’était pas nécessairement pour les peuples colonisés. On voudrait passer, ici, en revue les courant de pensée qui ont servi de toile de fond à cette bataille pour l’émancipation des peuples d’Afrique.

Aujourd’hui à 19:30, Librairie St-Jean-Baptiste, 565 rue St-Jean, Québec G1R 1P5.