Tag Archives: répression policière

Rassemblement de soutien aux camarades en lutte à l’UQAM

manif

Une manifestation a lieu en ce moment à l’Université Laval en soutien des étudiants et étudiantes et professeurs et professeures de l’UQAM qui font face à une répression policière sans précédent depuis hier.

La répression policière: attaques contre les mouvements sociaux et politiques, et contre les marginaux

Répression policière

Le Collectif Subvercité présente un atelier sur le thème de la répression policière des marginaux, des mouvements sociaux et politiques, dans le cadre de la série d’ateliers «Les Pensées sauvages».
Cela nous permettra également d’amorcer la semaine contre la brutalité policière, du 15 au 22 mars 2015

Nous aborderons différentes questions au cours de la soirée, notamment le droit de manifester à Québec, l’impunité policière, six mois après la mort de Guy Blouin, connaître nos droits civils pour mieux nous défendre.

Mardi 10 mars, 19h, à la Page Noire, 251 rue Dorchester 2e étage.

Les prochaines Pensées sauvages

Bansky-Flower-Brick-Thrower.

Tu veux faire travailler tes neurones? Tu veux débattre et apprendre sur des questions qui te concernent? Voici la prochaine série de conférences les Pensées sauvages de Subvercité.

  1. Mardi 10 février, 19h, à la Page Noire, « La radio-poubelle, état des discours et des lieux« 
  2. Mardi 24 février, 19h, à la libraire Saint-Jean Baptiste, « Financiarisation et mutations du capitalisme : enjeux pour l’anticapitalisme« 
  3. Mardi 10 Mars, 19h, à la Page Noire, « La répression policière des mouvements sociaux« 
  4. Mardi 24 Mars, 19h, à la librairie Saint-Jean Baptiste, « Un goût amer pour nos tomates, les travailleurs et travailleuses temporaires dans les champs canadiens« 
  5. Mardi 14 Avril, 19h, à la Page Noire, « L’écologie urbaine » avec Craque-Bitume
  6. Mardi 28 Avril, 19h, à la librairie Saint-Jean Baptiste, « Les premiers 1er Mai au Québec« 

À qui la rue? On marche dans la rue pour le climat

photo par l'AQLP du 21 septembre à Québec

photo par l’AQLP, le 21 septembre à Québec

Le 21 septembre, après le rassemblement en soutien à la marche pour le Climat à Québec, alors qu’au mépris du droit de manifester la police obligeait plusieurs centaines de personnes à défiler sur le trottoir pour se rendre au ministère de l’environnement, plusieurs personnes ont décidé après plusieurs minutes de prendre la rue, de marcher dans la rue, de manifester dans la rue. Continuer la lecture

La police dépasse les bornes

La Ligue des droits et libertés (LDL_Qc), section de Québec, le Regroupement d’éducation populaire en action communautaire des régions de Québec et Chaudière-Appalaches (RÉPAC-03-12) et Stop oléoduc Capitale-nationale dénoncent les restrictions abusives au droit de manifester et l’arbitraire exercé par les policiers de la Ville de Québec. Ces derniers ont interdit aux organisateurs et aux organisatrices du rassemblement pour le climat du dimanche 21 septembre d’inviter les manifestantes et les manifestants dans la rue, et ce, malgré qu’ils aient respecté la règlementation en informant le SPVQ de leur itinéraire.

(…)

Cette interdiction ne se fonde aucunement sur la législation applicable et bafoue évidemment la liberté d’expression. De fait, l’article 19.2 du règlement sur la paix et le bon ordre de la Ville de Québec n’impose pas qu’une autorisation soit délivrée par la direction du Service de police de la Ville de Québec avant la tenue d’une manifestation, mais bien que cette dernière en soit informée.

Lire la suite sur le site du REPAC.