Tag Archives: Saguenay

Retour sur l’atelier sur l’organisation anarchiste hors des grands centres

Nos camarades du Saguenay reviennent sur la conférence donnée à Québec.

Près d’une trentaine de personnes ont assisté ce mardi, à Québec, à l’atelier « Ni dieu, ni maitre : L’organisation anarchiste hors des grands centres » animé par le Collectif anarchiste Emma Goldman dans le cadre de la série « Les pensées sauvages ». L’atelier a duré près de 2h30 et nous en tirons un bilan somme toute très positif!

Lire la suite sur le site du collectif Emma Goldman

Une première action prometteuse pour la campagne « Gérons la ville nous-mêmes »

Parc_2

Le 2 août dernier, le comité de réappropriation d’espaces collectifs lança une invitation  pour une action de réappropriation d’un espace vert laissé en friche dans le centre-ville de Chicoutimi. 

(…)

Avant que les promoteurs et les vautours de l’immobilier mettent leurs griffes dessus  et que le terrain soit privatisé, une quinzaine de personnes ont répondu à l’appel à imaginer un usage social pour ce terrain. Disposant de matériaux récupérés, les participants et participantes décidèrent de construire du mobilier afin d’y aménager un parc (table et  bancs) .

Lire la suite sur le site du Collectif Emma Goldman.

Mon amour, mon cinéma (Lettre à Jean Tremblay)

Parle moi de catastrophes… De glissements de terrain qui absorbent des villages… de tornades et d’arbres déracinés par les vents à 300 kilomètres à l’heure… de raz-de-marée avec ses vagues de 20 pieds de haut qui emportent des enfants… de grands feux qui détruisent des quartiers en entier… du Déluge et des maisons qui flottaient et se démembraient dans les flots… de tremblements de terre qui font craquer des édifices à 42 étages… d’éruptions volcaniques qui ensevelissent toute civilisation sous la lave brulante… de chutes de météorites qui s’écrasent tragiquement sur des personnes…

Couché sous une couette épaisse, enivrée de calvados, j’expire et soupire au battement de tes lèvres. Jean… Mon cœur palpite, mon sang en marée haute, je transpire. Oh j’ai chaud. Mes yeux baignent dans ton image, mon membre gonflé d’une passion, ta présence, mon calvados.

Qu’il fait bon. N’est-on pas mieux que les sinistré-e-s? Moi et toi Jean. Sans activiste, sans conseillère, sans pétitionnaire, sans jardineuse, sans citoyen! Juste, moi et toi. Sur un bateau.

L’eau bleu pâle. Juste notre petit monde. Le meilleur des mondes.

Viens. Je t’attendrai…

Article envoyé anonymement et de manière étrange.

Place du citoyen: un film sur la gentrification

La gentrification des quartiers est une réalité ici comme ailleurs. Le phénomène se produit alors que les quartiers populaires, jadis considérés insalubres, deviennent maintenant habitables et branchés. Une classe nantie de la population en remplace une autre se voyant forcée de libérer la place.

Le Collectif anarchiste Emma Goldman consacre un film au sujet. Il est question de la « Place du citoyen », un projet de l’administration municipale du maire Tremblay.

Ce projet évoque des problèmes similaires que l’on retrouve ici: la Place Jacques Cartier, l’îlot Irving, l’îlot Esso, la rue Maguire etc.