Tournée du GratuitBus

Gratuit1.

Participation décalée à la Semaine des transports collectifs et actifs de Québec. Le Collectif Subvercité s’invite subrepticement au PARK(ing)Day avec une distribution de tracts animée et colorée : la «tournée du GratuitBus».

« Même si nous ne sommes pas inscrits officiellement aux activités organisées par Accès transports viables et soutenues par la Fondation TD, nous avons décidé de nous glisser opportunément lors du PARK(ing)Day pour interpeller les gens à propos de la gratuité du transport en commun » affirme d’emblée Jean, de Subvercité.

Ceux et celles qui pouvaient se libérer un vendredi après-midi se sont promenés sur plusieurs rues du centre-ville (Cartier, Saint-Jean, Saint-Joseph) et ont visité plusieurs gros arrêts de transport en commun (les Express du Parc de l’Amérique française, le complexe G, Place Québec, Place d’Youville, Place Jacques-Cartier).

Le PARK(ing)Day est, comme nombre d’activités organisées durant la semaine des transports collectifs et actifs de Québec, une excellente occasion pour sensibiliser les résidents et résidentes de Québec aux enjeux de la mobilité en ville. Il s’agit d’un rare moment où il semble y avoir à Québec une sensibilité politique en faveur des transports collectifs et actifs. Néanmoins, nous ne pouvons que constater les contradictions entre le discours d’une une mairie qui est régulièrement en contradiction avec son propre plan de mobilité durable et les pratiques mises en valeur durant cette semaine.

La «tournée du GratuitBus» fut assez déjantée et plutôt théâtrale.  On a eu droit à toute sorte de réactions : des vieux réacs qui nous gueulent après, des gens qui régurgitent mot pour mot le discours libéral, de l’indifférence, des encouragements, de l’amusement. Mine de rien, notre faux arrêt de bus attirait vraiment l’attention. En tout cas, on est vraiment pas passé inaperçu (même le monde avec des écouteurs sur les oreilles prenaient les tracts…). 

Les gens ne sont pas habitué au genre de discours porté par Subvercité sur le RTC. Comme le souligne Stevette, porte-parole du collectif, « trop souvent les partisans et partisanes du transport en commun au Québec occultent les enjeux de la tarification des transports collectifs et les questions de justice sociale ». « Le tramway ne peut être la solution à tous les problèmes, il doit bien exister une autre façon d’augmenter l’achalandage du transport en commun à Québec! » C’est pourquoi « nous mettons de l’avant la gratuité du RTC, une mesure écologique et économique qui permet d’accroître massivement l’usage des transports collectifs, comme le démontrent de plus en plus de villes européennes ».

Gratuit2 Gratuit3 Gratuit4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.